Islande 2014

Rencontres sur une piste du hasard, le Veidivötn

Août 2014

2014_M_Islande_6631_L
Eclatement des couleurs entre dunes noires, tephra rouges et mousses jaunes.Photo : Marion

De retour vers le Landmannalaugar, nous faisons au hasard l’école buissonnière sur une piste, la F228. La piste caillouteuse se transforme en une piste sableuse. L’Azalaï glisse agréablement sur un long ruban de sable noir. Comme c’est doux ! Cela nous change des kilomètres de caillasse récemment avalés.

Ondulation des sables noirs

Lumières fugaces

2014_M_Islande_6466_L
Début de la piste F228Photo : Marion

Comme souvent en Islande, ces paysages sont habités.

2014_D_ISLANDE_7132_L
Troll ? Personnage antique ?Photo : Daniel

Attention, nous sommes observés. Marion est subjuguée, par ce regard. Même la pupille est là ! Et quel nez délicatement sculpté !

2014_D_ISLANDE_6948_L
Marion aperçoit ces figures sur les parois des montagnesPhoto : Daniel

Nous ne croisons aucun touriste sur cette piste, mais nous sommes intrigués par le va-et-vient de véhicules remorquant des barques.

2014_D_ISLANDE_6996_L
Piste F228 qui conduit au VeiðivötnPhoto : Daniel

Après un passage de gué, nous découvrons le Veiðivötn, région d’une cinquantaine de lacs. La plupart sont des cratères inondés. Ces paysages sont apparus en 1477, au cours d’une éruption volcanique rattachée au système du Barðarbunga qui fait parler de lui en ce moment. Les lacs riches en truites attirent de nombreux pêcheurs islandais.

2014_M_Islande_6538_L2
Lacs de cratères du VeiðivötnPhoto : Marion

Ce sont des fermiers de la région de Reykjavik. Nous venons à l’automne, disent-ils. Nous avons droit à deux jours de pêche par an avec deux filets chacun. La pêche est miraculeuse et les truites s’entassent ! L’entraide est de rigueur : le poisson est vidé, nettoyé, découpé, emballé et rangé dans des caisses en polystyrène. On nous offre gentiment deux truites.

2014_D_ISLANDE_7010_DxO
Pêche à la truite dans le VeiðivötnPhoto : Daniel

Nous bivouaquerons en bordure d’un lac où nous serons gratifiés d’une superbe lumière automnale en ce 26 août.

2014_M_Islande_6603_DxO

Cette région est peu fréquentée par les touristes qui la délaissent au profit du Landmannalaugar tout proche, à 10 km à vol d’oiseau, mais il faut faire un détour d’une soixantaine de km pour le rejoindre. Les deux régions sont séparées par la rivière Tungnaá, aux nombreux bras.

2014_M_Islande_6548_L2
Rivière Tungnaá au pied du LandmannalaugarPhoto : Marion

Nous sommes surpris de rencontrer deux jeunes randonneurs, lourdement chargés et leur proposons un café. Rosa et Jan-Ivo, Hollandais, traversent à pied l’Islande du nord au sud, en autonomie complète depuis Akureyri  La première semaine, ils ont loué une voiture pour déposer de la nourriture dans plusieurs refuges. Ils en ont même enterrée ! Rosa rêve d’un coca, malheureusement nous n’en avons pas. Mais nous la rassurons, au Landmannalaugar, un bus-épicerie vend cette boisson. Ils voyagent avec des canoës gonflables pour le passage des rivières. Ils regrettent cette charge supplémentaire de 3 kg chacun qu’ils n’ont pratiquement pas utilisée en Islande, par rapport à la Laponie qu’ils ont parcourue l’été dernier. Nous les conduirons en voiture jusqu’à la rivière Tungnaá.

2014_M_Islande_6560_L
Rosa et Jan-Ivo se préparent pour traverser la rivière TungnaáPhoto : Marion
2014_M_Islande_6592_L
Montagne au sud du VeiðivötnPhoto : Marion

 

  1. Pierre Magne

    Ah enfin un pylône électrique sur une photo, c’est pour préparer votre retour à la « civilisation » ?

    Répondre
    • DOMINIQUE

      Alors les aventuriers, le retour vers la douceur automnale française c’est pour bientôt ? Il me semble que vous aviez l’intention rentrer vers la mi-octobre : me trompai-je ?
      Cette nature est grandiose et primitive et je me régale de ces paysages aux teintes grises, jaunes et ocres. Le veidivötn est magnifique avec tous ces lacs de cratères et ces tons de jaune. Les truites pêchées sont énormes… Je demande souvent comment vous vous nourrissez. Faites-vous des courses pour plusieurs jours dès que vous arrivez dans une zone habitée ? Peut-être qu’avec la fraîcheur de l’air tout se conserve très bien… Aujourd’hui à Paris, les nuages jouent avec le soleil, le vent est présent mais l’air reste doux. Nous avons eu un mois de septembre exceptionnellement beau et chaud. Et même le début d’octobre. Nous en avons profité pour faire du jardinage et pour tailler les arbustes. Nos bambous avaient doublé de hauteur ! Prévenez-nous de votre retour dans votre belle maison dans vos belles montagnes. Elle va vous paraître immense après avoir vécu dans un si petit espace pendant si longtemps. Quoique l’espace en l’occurrence se trouve à l’extérieur de l’habitacle de la voiture… On vous embrasse et l’on vous remercie encore de ces reportages et de ces photos dignes de professionnels qui nous ont fait rêver et voyager en votre compagnie.
      A bientôt
      Dominique

      Répondre
      • Marion et Daniel

        Bonjour Dominique,
        Nous reprenons le ferry demain soir. Il faut bien rentrer ! Le temps se rafraichit et il gèle tous les jours maintenant. Nous mangeons comme en France : légumes frais, crudités, poissons conservés dans un frigo et dans nos coffres sous la banquette. Nous avons une autonomie d’une dizaine de jours. C’est petit, mais nous avons tout le nécessaire. Surtout, nous avons toujours avec nous ce dont nous avons besoin. C’est très agréable, le ménage est très vite fait et la maison toujours rangée. Le rêve !
        Il est 22h50, et une superbe aurore nous offre un véritable feu d’artifice comme cadeau de départ. Que du bonheur ! A bientôt en France

        Répondre
  2. Francine Lesourd

    Attention Marion, lorsqu’on commence à voir des trolls partout,
    c’est peut être qu’il est temps de rentrer à la maison !
    Bon retour ….

    Répondre
  3. Rosa et Jan-Ivo

    Imagine you have been walking for over 2 weeks, meeting almost no people on your walks and than you see a camper and when you get closer the backdoor opens and friendly people ask you in for a coffee…..This certainly was one of our highlights of our trip! Thank you so much for the coffee, the ride and the beautifull pictures! It is so nice to have pictures were we are both on 🙂
    Everyone we tell about our trip in Iceland we talk about this wonderfull meeting with you, someting we will always remember!

    Répondre

Écrire un commentaire

  • (Ne sera pas publi)