Islande 2014

Pourquoi six mois d’Islande ?

 

2014_D_ISLANDE_8145_L
Aurore du 19 septembre 2014Photo : Daniel

« Le voyageur comprend d’emblée qu’il n’oubliera jamais ces paysages où la toundra fait place à d’austères massifs montagneux, où les glaciers et les arides déserts de pierres succèdent aux vallées formées autrefois par de gigantesques coulées de lave. Le vert émeraude des plaines herbeuses, le bleu profond des lacs et de l’océan, le blanc immaculé des champs de neige, le noir mat des cendres volcaniques, les nuances chromatiques des zones géothermiques et des solfatares composent une palette de couleurs dont les grands artistes seraient fiers. Tout ici est d’une beauté à couper le souffle. »  (Guiseppe Brillante dans « Islande entre ciel et terre » de Klaus D. Francke)

Et, puis… Il y a plein d’oiseaux !

Et, des beaux vikings !
La moitié du peuple islandais croirait à l’existence des elfes, des trolls. Après les avoir fréquentés dans la littérature, nous irons à leur rencontre.

« A en croire les légendes, les esprits, les elfes et surtout les trolls, généralement de grande taille et d’apparence effrayante, se déplaceraient la nuit dans les montagnes, dans les grottes, ou les falaises peuplées d’oiseaux marins. Les rochers seraient en fait des trolls surpris par le soleil et transformés en pierre. » (Guiseppe Brillante)

 

En partant six mois nous espérons voir des aurores boréales, assister au coucher et au lever du soleil à quelques minutes d’intervalle seulement, lors du plus long jour de l’année, au solstice d’été à l’île Grímsey, sur le cercle polaire arctique. Et puis réaliser un vieux rêve, voir les icebergs au Groenland qui n’est qu’à trois cents km de l’Islande.
Partir six mois suscite inévitablement deux réactions différentes :

  • Ceux qui n’y sont jamais allé : « Mais, qu’est-ce que vous allez faire ?
  • Ceux qui y sont allés : « Qu’est-ce que vous avez de la chance !
2014_M_Islande_3439_DxO
Öskurhóll à HveravellirPhoto : Marion

Voyage prévu de mai à mi-octobre. En attendant nous regardons, presque quotidiennement, les webcams d’Islande 

 

 

 

 

 

 

 

 

  1. David Pierre

    Bonjour à tous les deux,

    Votre blog est très bien fait. C’est clair, limpide et facile à lire. Belles photos reposantes ! Il est dans mes favoris.
    Islande : en faisant votre popote au quotidien, cela représente quel budget grosso modo ? Question autonomie gaz pour la cuisine, comment cela se passe pour une période de 6 mois ? Facile de trouver des bouteilles ?
    Cordialement, Pierre

    Répondre
    • Marion et Daniel

      Bonjour,
      Nous dépensons 1600 € par mois pour le gasoil et la nourriture pour deux personnes. Nous faisons attention à ce que nous achetons, mais privilégions le bio quand c’est possible. Nous ne mangeons pas de viande, mais du poisson. Nous ne sommes allés qu’une fois au restaurant. Ils sont très chers en Islande.
      Nous n’avons pas de gaz, la plaque de cuisson fonctionne au gasoil, mais nous croisons beaucoup de 4X4 de location équipés avec du gaz, mais ce sont des bouteilles différentes de chez nous.
      Nous n’allons jamais dans les campings, sauf 2 nuits dans les parcs nationaux.
      Le passage bateau nous a coûté pour 2 personnes : 1750 € aller-retour avec le véhicule et une cabine privée sans hublot. Les billets sont moins chers à ces périodes de l’année. Le prix pour le véhicule est fonction de ses dimensions : L 5,25 m, H 2,5m, l 1,98 m
      Nous avons pris le ferry le 3 mai et repartons par l’avant dernier bateau le 15 octobre, car l’agence nous a déconseillé le dernier, qui pourrait être supprimé en cas de mauvais temps.
      Merci pour l’intérêt que vous portez à notre blog
      Amitiés islandaises
      Marion et Daniel

      Répondre
  2. Anne-Marie Henri

    C’est magnifique!!! attendons la suite avec impatience ,histoire de renforcer notre envie d’y goûter.
    A-Marie Henri

    Répondre

Écrire un commentaire

  • (Ne sera pas publi)