Islande 2014

Chasseurs d’aurores

2014_D_ISLANDE_8195_L3
Notre première soirée mémorable pour les aurores, le 19 septembre à 23h41Photo : Daniel

Dès la fin août nous apercevons des trainées blanchâtres ondulant dans le ciel. Ce sont déjà des aurores, mais nous ne le savions pas. Photographier le ciel permet d’apercevoir la teinte des aurores de faible intensité. En effet, le capteur de l’appareil enregistre de faibles lueurs vertes alors que l’oeil humain ne les distingue pas encore. Par contre, dès que l’intensité est forte, on perçoit à l’oeil nu les lueurs vertes. Les rouges sont plus difficiles à percevoir.

La chasse aux aurores n’est pas simple. Il faut qu’il y ait eu une éruption solaire quelques jours auparavant et, que le ciel soit dégagé.

2014_D_ISLANDE_9182_DxO
Akureyri, au nord de l’Islande, le 30 septembre à 23h22Photo : Daniel

C’est quoi une aurore ?

Une aurore est un phénomène lumineux qui fait suite à une éruption à la surface du soleil.  Une grande quantité de matière (électrons et protons) est alors envoyée en direction de la terre. Deux à quatre jours après l’éruption, les particules arrivent sur terre et sont piégées par le champ magnétique terrestre, principalement vers les pôles. Elles subissent une ionisation qui provoque ces phénomènes lumineux aux teintes différentes, passant du vert au rose, au rouge et au violet
La couleur verte de l’aurore est due à l’excitation des atomes d’oxygène à basse altitude (100km) et la couleur rouge à l’excitation des atomes d’oxygène et d’azote à haute altitude (300km) tandis que l’azote seule émet du bleu et du violet.

2014_D_ISLANDE_9891_L
Notre dernier bivouac en Islande, le 14 octobre à 22h02Photo : Daniel

Nous avons été récompensés d’être restés si tardivement en Islande, jusqu’au 15 octobre. La veille de notre départ nous avons été gratifiés d’un véritable feu d’artifice d’aurores, mais le froid mordant déposait une couche de givre sur la lentille de l’objectif.

Pour prolonger ces moments magiques…

Aller visiter le site des « Nuits Sacrées » où Stephane Vetter présente des vidéos d’aurores faites à partir de time-lapse (8 voyages, 100 000 photos !)

http://www.nuitsacrees.fr/videos.html

 

 

  1. Patrice

    Oui BRAVOS pour les photos et aussi pour les explications sur la formation des aurores boréales.
    Sur la photo de Marion de dos, tu as mis un peu de flash, on dirait, mais sur les autres et notamment la première en haut de la page avec l’Azalaï, je suppose qu’il n’y en a pas, c’est la lumière de la lune ?

    Répondre
    • Daniel

      Merci à tous pour les compliments.
      Je n’ai jamais utilisé de flash, mais seulement un éclairage très bref avec une lampe frontale, sur la photo du haut de l’Azalaï et sur Marion. Par contre, celles du 6 octobre sont éclairées par la lumière de la pleine lune.

      Répondre
  2. Christiane

    Superbe ! Vos photos sont magnifiques. Quelle chance vous avez eue ! Je vous envie. Mon périple en Islande commencera ce vendredi 18 juin et se terminera à la mi-août. Je ne pourrai donc pas en voir…

    Répondre

Écrire un commentaire

  • (Ne sera pas publi)