Argentine 2015-2018

Le glacier Perito Moreno, fascinant et rebelle

Décembre 2015
La barrière de glace du Perito Moreno émerge de l’eau de 55 mètres, 175 mètres sont immergés !Photo : Marion

« Véritables murailles, bleutées et vivantes, les glaciers de Patagonie sont parmi les plus impressionnants de la planète. Leur avenir s’inscrit pourtant en pointillé… » Delphine Six, glaciologue.

A notre passage le glacier Perito Moreno touchait la péninsule de Magelan
Glacier Perito MorenoPhoto : Marion

Avec un front glaciaire de 50 kilomètres de large, une hauteur de 230 mètres, dont 55 mètres émergés, et 14 kilomètres de longueur, le glacier Perito Moreno est l’un des plus spectaculaires glaciers d’Argentine. Il fait partie des glaciers alimentés par « le champ de glace sud de Patagonie » dans la Cordillère des Andes, et, à l’heure du réchauffement climatique, c’est l’un des rares glaciers au monde à continuer sa croissance. Il est le plus accessible de la planète, à seulement 187 mètres d’altitude et à 76 kilomètres, en véhicule  depuis El Calafate au sud de la Patagonie. El Campo de Hielo Patagónico Sur est la troisième calotte glaciaire au monde, après l’Antarctique et le Groenland.

2015_M_Argent_5346_1_DxO
Iceberg vélé par le glacier Upsala dans le canal de los Tampanos, sur le lac ArgentinoPhoto : Marion

Pourtant, les performances du glacier Perito Moreno sont dépassées par son proche voisin le glacier Upsala, le plus long d’Amérique du Sud, soit 60 kilomètres. Son avancée annuelle bat tous les records puisqu’il parcourt 1,2 kilomètre par an. Cependant il est en régression, comme la plupart des glaciers de la planète, et vèle d’énormes icebergs pour notre plus grand plaisir. Nous y accéderons après plusieurs heures de navigation sur le lac Argentino, le plus grand lac d’Argentine, depuis  Punta Bandera près de la ville de El Calafate.

2015_D_Amsud1_4460_L
Bateau aux abords du glacier Upsala sur le lac ArgentinoPhoto : Daniel

Féérie des formes et des couleurs, au milieu des icebergs à la dérive à l’approche du glacier Upsala. Mais, nous sommes quelque peu agacés par les photographes, professionnels, qui prennent des portraits standardisés de touristes, devant ces monstres de glace.

2015_M_Argent_5358_DxO
Iceberg dans le Canal de los Tampanos du glacier Upsala. Voyez-vous, comme moi, un fennec des glaces ?Photo : Marion
2015_M_Argent_5387_DxO
Iceberg vélé par le Glacier UpsalaPhoto : Marion
2015_D_Amsud1_4410_L2
IcebergPhoto : Daniel

Au glacier Perito Moreno, nous profitons d’un spectacle permanent son et lumière. Les formidables détonations des effondrements de blocs glaciaires résonnent de façon singulière dans ce décor où nous déambulons, seuls jusqu’à 22 heures. Nous repérons des blocs immenses en équilibre et attendons, prêts à immortaliser les vagues et les projections de glace qui se forment à chaque effondrement. Malheureusement, ce jour-là, le Perito Moreno n’était pas très exubérant !

 

2015_D_Amsud1_4842_L2
Chute de sérac de glacePhoto : Daniel

Nous choisirons de découvrir ce site incontournable avant les fêtes de Noël car, en janvier et février, il est pris d’assaut par les touristes sud-américains, en vacances d’été.
Spectacle impressionnant : le glacier semble à portée de main. Nous nous sentons fragiles devant cette barrière de glace que l’on peut approcher jusqu’à 50 mètres, grâce à des passerelles aménagées sur plusieurs kilomètres. Nous entendons des craquements, des grondements comme des bruits de canons, qui nous rappellent que ce monstre est bien vivant.

2015_M_Argent_5484_DxO
Il est 19h20 et nous sommes seuls pour profiter du spectacle. Nous restons fascinés devant ce monstre qui craque, gronde…Photo : Marion

Pendant de nombreuses heures, nous restons envoûtés devant cette nature exceptionnelle, un des plus beaux spectacles auxquels nous assisterons durant notre périple de deux ans et demi en Amérique du Sud.

Tous les 2 ou 3 ans le glacier touche la péninsule de Magellan et coupe le lac Argentino en deux, formant un barrage naturel. A notre passage le glacier touchait déjà cette péninsule. Ensuite, le niveau de l’eau monte et entaille le glacier jusqu’à former une arche de glace. Ce phénomène se produira 3 mois après notre passage. La foule se presse alors dans l’espoir d’assister à l’époustouflant effondrement de ce pont de glace.

Video trouvée sur Youtube    (Auteur : Pattentribe)

 

 

  1. BB (Béatrice)

    Dieu que c’est beau, beau , beau…. que de blanc, de bleu, de blanc, de bleu, de glace…
    Tous vos panoramas sont si époustouflants : Un rêve !
    Nous en voulons encore, encore et encore…
    Avec mon Amitié photographique 🙂

    Répondre
  2. Tabeaud Estelle

    Coucou les amoureux de la nature. Elles sont magnifiques vos photos ! Un grand plaisir de les regarder. Vous êtes en France en ce moment ? Si vous passez par le sud Drôme, cela me ferait plaisir de vous voir. Bisous Estelle

    Répondre
    • Marion et Daniel

      Merci pour ton commentaire. Nous serons heureux de passer. Nous sommes en France jusqu’à fin octobre.
      Bises à vous quatre. Marion et Daniel

      Répondre

Écrire un commentaire

  • (Ne sera pas publi)