Colombie 2017

Andrés Carne de Res, un restaurant délirant

Mars 2017

Marion
Une des 11 salles du restaurant « Andrés Carne de Res »Photo : Marion

« Andrés Carne de Res » est l’un des restaurants les plus populaires de Colombie. C’est à Chia au nord de Bogotá où nous faisions un réparation dans un Garage Toyota, que nous avons fait cette découverte. Ce restaurant a été fondé par Andrés Jaramillo en 1982. Il a commencé par quelques tables en bordure de route, tables fabriquées par lui-même avec ses talents de menuisier. A force de s’étendre au fil du temps, c’est devenu un univers hallucinant à la décoration surréaliste et colorée, un emporium de 5000 m2 réparti sur 2 rues décorées de vaches grandeur nature, nom oblige « Andrès Viande de boeuf »

Marion
Des vaches déambulent dans le restaurant « Andrés Carne de Res »Photo : Marion

Dès que vous entrez dans le restaurant, vous êtes happé par une ambiance, celle d’un autre monde foisonnant de délire qui est devenue sa marque de fabrique. Il est connu non seulement pour sa cuisine et l’esthétique folle de son intérieur, mais aussi pour son service théâtral, ses vaches en céramique colorées et son atmosphère de fête démesurée avec des lumières de Noël polychromes et des lanternes en forme de cœur.

Marion
Décorations lumineuses du restaurant « Andrés Carne de Res »Photo : Marion

Des musiciens se promènent de table en table pour jouer des ballades typiquement latines, les serveurs sont habillés de tenues colorées et des objets éclectiques comme des vaches en acier, des mannequins et des cœurs lumineux pendent du plafond.

Marion
Ambiance au restaurant « Andrés Carne de Res »Photo : Marion

Ici tout est démesure, le restaurant compte 11 salles à manger, plus de cinq cuisines, cinq pistes de danse, une cabine de DJ avec 17 000 CD, et même un mur d’escalade pour les enfants, une garderie pour chiens, un stand où l’on peut engager des chauffeurs, 6 hamacs sur le parking pour finir la nuit si l’on a trop bu. Il sert 2,5 millions de diners par an, emploie 500 personnes dont 70 cuisiniers. De nombreux artisans de tout le pays fournissent au restaurant des objets peints à la main tels que des ustensiles de cuisine et de la vaisselle. Le menu compte près de 70 pages, remplies peut-être de tous les plats colombiens qui existent. Il paraît que tout est délicieux, mais comme son nom l’indique, cet endroit excelle dans la préparation des viandes.

Marion
Buffet des entrées au restaurant « Andrés Carne de Res »Photo : Marion

Le lieu comprend aussi un atelier où toutes sortes d’objets sont fabriqués et restaurés, principalement avec des matériaux recyclés, afin de renouveler la décoration exubérante de l’ensemble du lieu. 

marion
Utilisation de couvercles et de capsules de bouteilles de bière pour la décoration d’un barPhoto : Daniel

La sélection des 50 meilleurs restaurants d’Amérique latine décrit ce restaurant comme : « Alice au pays des merveilles rencontre le Moulin Rouge »

Écrire un commentaire

  • (Ne sera pas publi)