Pérou 2017

Offrande à la Laguna Parón

29 juillet 2017
Offrande à la Laguna ParónPhoto : Daniel

« El pago al agua » est une cérémonie populaire et spectaculaire qui se déroule tous les 29 juillet à la Laguna Parón, à 32 km de Caraz dans la Cordillère Blanche au Pérou, à 4200 m d’altitude. Elle célèbre l’anniversaire de la récupération de la Laguna Parón par la population, après 5 ans de dures négociations. En effet, elle servait de réservoir d’eau pour alimenter la centrale hydroélectrique Cañón del Pato, l’un des principaux producteurs d’électricité du Pérou, au détriment des cultures et de la population qui a vu ses réserves d’eau diminuer drastiquement. Grâce à cette action, le volume d’eau a atteint son niveau initial pour satisfaire les besoins vitaux de la population et ce site magnifique a retrouvé son attrait touristique.

Randonnée autour de la Laguna Parón, 4200 m d’altitudePhoto : Marion

La Laguna Parón, aux eaux turquoise, est une merveille du parc Huascarán, un site naturel du patrimoine mondial et une réserve de biosphère de l’humanité. C’est le plus grand lac de la Cordillère Blanche. Sa couleur turquoise provient de fortes concentrations de chaux dissoutes dans l’eau.

Cérémonie d’ouverture : Pago al agua à la Laguna ParónPhoto : Marion
Danse à la fête de l’Offrande à l’Eau de la Laguna ParónPhoto : Marion

video : Musiciens

Des centaines de spectateurs arrivent en colectivo, sorte de minibus, pour assister à ce rituel. Nous arriverons la veille à la laguna pour installer notre véhicule sur les bords du lac. Nous y bivouaquerons deux nuits pour profiter de la splendeur du site. Nous ne sommes pas seuls, quelques Péruviens installent des gargotes avec d’immenses chaudrons sur feu de bois et sortent des victuailles.

Préparation des repas pour la fête à l’Offrande à la Laguna ParónPhoto : Marion

videos :  Danses 

Beaucoup d’hommes, de femmes et d’enfants, élégamment vêtus, participent à cette cérémonie sur les rives de la laguna, où ils invoquent la Pachamama (Déesse Terre) et remettent leurs remerciements aux Apus (Glaciers) pour l’eau contenue en leur sein, fruit de la fonte des huit langues glaciaires majestueuses. Par temps clair, on aperçoit le sommet de l’Artesonraju enneigé (6025m), qui apparait dans le logo de La société américaine Paramount Pictures, la Pyramide de Garcilaso enneigée (5885 m), le Huandoy Norte (6395m), le Pisco (5752 m) , le Chacraraju (6108m).

Pyramide de Garcilaso (5885 m)  depuis notre bivouac à la Laguna ParónPhoto : Marion

Après le discours du Maire de Caraz et la bénédiction du prêtre, danses, chants accompagnent les offrandes de feuilles de coca à la Pachamama.

VIDEO cérémonie de l’offrande à l’eau à la laguna parón

Les bouquets sont jetés dans le lac en offrandePhoto : Daniel

L’eau, source de vie et de développement, revêt une importance particulière pour les communautés des hauts plateaux andins. Elles manifestent à cette occasion leur fierté et leur identité. Le « Paiement à l’eau » à  la Laguna Parón vise à mettre en valeur la culture ancestrale et à sensibiliser la population à l’importance de l’eau dans le développement durable. Aujourd’hui, leur inquiétude croît devant la fonte dramatique des glaciers à cause du réchauffement climatique. 

 

  1. Francine LESOURD

    Toujours un grand plaisir à vous lire. Bons préparatifs et bonne arrivée en Afrique du sud pour ce long séjour que j’espère, vous nous ferez profiter. Amicalement.

    Répondre
  2. Cathy

    Merci merci ! C’est super de vous suivre.
    Plus que peu d’années à travailler pour moi…. et j’espere rouler dans vos traces. On a aussi une cellule Azalay !
    Amicalement

    Répondre
  3. Sanfroise

    Merci mille fois! Ah ces magnifiques photos… Je sens que je vaisregretter l’Amérique du Sud.. Mais je connais votre talent et me prépare pour accueillir l’Afrique. Je me souviens de votre superbe expo sur la Namibie.. Tendresse à vous tous

    Répondre
  4. Pacteau Yves

    Bonjour à tous les deux,
    vous vous souviendrez peut-être que nous nous sommes rencontrés il y a quelques années chez Roby près d’Agadir. Votre périple en Amérique du Sud nous a tellement fait envie que nous y sommes partis pour un premier périple de six mois (après, on verra). Nous sommes en route pour voir les baleines à Valdes …
    Je pense que vous allez vous (et nous !) régaler dans ce magnifique pays qu’est l’Afrique du Sud et j’imagine dans quelques pays limitrophes. Nous attendons vos articles avec impatience …
    Suerte,
    Yves et Nickie

    Répondre

Écrire un commentaire

  • (Ne sera pas publi)